top of page

L'autorité en crise


« On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes ».

Voilà ce que nous rapporte l’évangile de ce dimanche à propos de Jésus. Sur quoi repose l’autorité de Jésus ? Pourquoi est-ce que ses auditeurs lui faisaient confiance, à lui, plus qu’aux scribes ? A l’inverse, qu’est-ce qui sape l’autorité de manière générale, et en particulier dans nos familles ou dans notre société ? La cohérence : clé de l’autorité Jésus a « autorité » car il est cohérent. Il fait ce qu’il dit ; et il dit ce qu’il fait. Quand il ordonne quelque chose, cela se réalise. A l’inverse, les promesses non tenues, les décisions contradictoires, les deux-poids deux-mesures, les discours contredits par la pratique… Voilà tout ce qui détruit l’autorité dans une famille, une entreprise, une société. En celui qui n’est pas cohérent, on ne place pas sa confiance. Et sans confiance, pas d’autorité. Au patronage Saint-Roch, j’ai souvent l’occasion de remarquer que les enfants sont redoutables pour épingler les « contradictions » des adultes. Mais fort heureusement, les enfants n’attendent pas que les adultes soient parfaits ! Ils attendent « seulement » d’eux un cadre « sûr », des règles qui ne changent pas selon l’humeur du moment. Lorsqu’on dit et qu’on ne fait pas, qu’on promet et qu’on ne donne pas, qu’on met en garde, mais qu’on ne sanctionne pas… la cohérence se fissure, la confiance se dissipe, l’autorité se perd. Le service : but de l’autorité Enfin, Jésus avait « autorité » car il était au service de ses frères et que cela se voyait, concrètement. « Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude ». Et moi, suis-je au service de ceux sur qui j’ai autorité ? Est-ce que je réclame la cohérence des autres sans me la prescrire à moi-même ? Le Christ : modèle inépuisable pour les parents, les éducateurs, les gouvernants ! En lui seul nous pouvons avoir une confiance inébranlable : non seulement il réalise toutes ses promesses, mais il n’exerce son pouvoir qu’en vue de nous servir. Alors… faisons-lui confiance !



Don François

Comments


bottom of page