top of page

Seigneur, donnez-nous de saints prêtres !

Je vous écris ce petit mot de Lourdes où, sous le regard de Notre-Dame, en compagnie d’une centaine de prêtres, je fais ma retraite spirituelle. Chaque année, les uns après les autres, les prêtres de nos paroisses prennent quelques jours pour se mettre à l’écart, avec Jésus, cherchant dans la solitude et le silence un renouveau de la prière.


Que seraient les prêtres sans la prière ? Ils sont les hommes de Dieu. Ils ont été choisis par Dieu, consacrés et envoyés auprès de vous pour être les témoins de l’Invisible. Que seraient les prêtres sans la récitation quotidienne de la prière des Heures (le Bréviaire), sans la fidélité à l’oraison et à la lecture attentive de la Parole de Dieu ? Que seraient-ils sans la célébration de la Sainte Messe, sans la prière du Chapelet, sans l’adoration eucharistique ? Ils ne seraient « qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante », car il leur manquerait l’Amour.


Oui, les prêtres sont appelés par le Christ pour être avec Lui dans le cœur à cœur de la prière entretenue chaque jour. C’est leur premier travail, leur raison d’être et la source de toute leur action apostolique. C’est parce qu’ils demeurent avec le Christ, qu’ils écoutent sa Parole, qu’ils marchent à sa suite, qu’ils reçoivent son Esprit, qu’ils peuvent accomplir leur mission dans le monde. Si les prêtres ne priaient plus, alors ils deviendraient inutiles, incolores, inodores, et sans saveur spirituelle. Sans la prière, où puiseraient-ils l’inspiration de leurs homélies ou de leurs conseils spirituels ? En eux-mêmes ? Dans la pensée du monde ? Sans la prière, comment conduiraient-ils le Peuple de Dieu ? Sans la prière, comment pourraient-ils remporter les combats spirituels qui jalonnent chacune de nos existences ?

Chers frères et sœurs, sans la prière, sans votre prière, vos prêtres ne pourront pas devenir les saints dont vous avez besoin. Priez pour vos prêtres.

Don Édouard




Comments


bottom of page